Cheri fais tes valises by VPG

Magazine Voyage

>

>

>

Les 10 plus beaux déserts du Monde

Aussi dangereux que magnifiques, les déserts fascinent depuis la nuit des temps par leur majestuosité. Si vous souhaitez tenter l’expérience à vos risques et périls, nous avons listé pour vous un classement des 10 plus beaux déserts du monde :

Quels sont les plus beaux déserts au monde ?

1. Le désert de Gobi, en Mongolie : un paysage lunaire

Le désert de Gobi est un désert situé dans la partie sud de la Mongolie. Il s’étend sur plus de 1,3 million de kilomètres carrés et est considéré comme le cinquième désert le plus grand du monde. Les paysages du désert de Gobi sont lunaires, avec des roches rouges et oranges contrastant avec le sable blanc. Le désert est également connu pour ses dunes de sable, qui peuvent atteindre jusqu’à 300 mètres de haut. Le désert de Gobi est un endroit hostile, avec peu d’eau et de végétation. Les températures y sont extrêmes, pouvant aller jusqu’à -40°C en hiver et +40°C en été. Malgré tout, le désert de Gobi abrite une faune et une flore unique, ainsi qu’une riche histoire culturelle.

2. Le désert de Namib et son sable rouge, en Namibie : l’un des plus anciens du monde

Le désert de Namib est un désert aride situé dans le sud-ouest de la Namibie. Il est considéré comme l’un des déserts les plus anciens du monde, avec une histoire qui remonte à plus de 55 millions d’années. Le désert de Namib est caractérisé par des températures élevées et une faible pluviométrie. La végétation est principalement composée de plantes xérophytes, adaptées à la sécheresse du désert. Les animaux qui vivent dans le désert de Namib sont également adaptés à la vie dans un environnement aride. Certains animaux, comme les autruches du désert, peuvent même survivre sans eau pendant plusieurs jours. Le désert de Namib est un lieu unique et mystérieux, où le temps semble s’être arrêté. Des excursions sont organisées pour voyager à travers ce désert, alors, êtes-vous prêt à tenter l’expérience ?

 

 

3. Le désert de Taklamakan, en Chine (Asie) : le plus grand désert de sable du monde

Le désert de Taklamakan est un désert situé en Asie centrale, dans la partie Nord de la Chine. Il est considéré comme l’un des déserts les plus dangereux au monde en raison de son climat extrême et de ses conditions difficiles. Le désert est couvert de sable et de roches, et il n’y a pratiquement pas d’eau disponible. Les températures peuvent facilement atteindre les 50 degrés Celsius en été, tandis que le froid peut être cruel en hiver. De plus, le désert est souvent balayé par des tempêtes de sable qui peuvent rendre la visibilité nulle. En raison de toutes ces conditions dangereuses, il n’est pas surprenant que le désert de Taklamakan soit considéré comme l’un des endroits les plus dangereux au monde malgré ses paysages époustouflants.

Découvrez  Le Jardin de Pamplemousses [île Maurice] : Les choses à voir

4. Le désert de Negev, en Israël : une oasis verdoyante au cœur du désert

Le désert de Negev est un désert d’Israël situé dans le sud du pays. Il fait partie du Néguev, une région semi-aride qui occupe la moitié sud d’Israël. Le désert de Negev s’étend sur plus de 16 000 kilomètres carrés et est entouré par les déserts du Néguev et du Judée.

Le désert de Negev est caractérisé par son climat aride, ses températures élevées et son manque d’eau. La région est désertique et peu hospitalière, mais elle abrite de nombreuses plantes et animaux qui s’adaptent à ces conditions difficiles. Le désert de Negev est également riche en histoire et en culture, avec de nombreux sites archéologiques datant de l’époque préhistorique. Si vous souhaitez organiser un voyage dans ce désert, sachez que c’est possible mais qu’il faudra être bien préparé !

5. Le Sahara, en Afrique du Nord : le plus grand désert du monde et le plus chaud d’Afrique

Le désert du Sahara est l’un des plus beaux déserts du monde, l’un des plus vastes et l’un des plus inhospitaliers au monde. Il s’étend sur plus de 3,5 millions de kilomètres carrés, couvrant une grande partie du nord de l’Afrique. Les conditions extrêmes de chaleur et de sécheresse rendent le désert du Sahara presque inhabitable. Pourtant, depuis des milliers d’années, les nomades berbères y vivent en parfaite harmonie avec leur environnement hostile. Ils ont développé une culture résistante et adaptée à ce désert aride.

Le désert du Sahara est une vaste étendue désolée de sable et de rocaille. Les dunes de sable peuvent atteindre jusqu’à 150 mètres de haut et s’étendent sur des kilomètres. Le désert du Sahara est un endroit hostile pour la vie, car les conditions y sont extrêmes. Il fait environ 50 degrés Celsius pendant la journée, et il n’y a pratiquement pas d’eau. Les seuls moments où il pleut sont pendant les rares épisodes de pluie dans le désert, qui durent généralement quelques heures.

Malgré ces conditions difficiles, il y a une vie dans le désert du Sahara. Les animaux qui y vivent sont adaptés à la chaleur et à la sécheresse. Certains animaux, comme les chameaux, peuvent voyager à travers le Désert du Sahara sans boire d’eau pendant des jours. D’autres animaux, comme les gerbilles, boivent de petites quantités d’eau et vivent dans des terriers pour se protéger du soleil.

Découvrez  Les 10 plus beaux endroits paradisiaques en France

Les plantes du désert du Sahara sont également adaptées à la chaleur et à la sécheresse. Certaines plantes, comme les acacias, ont des racines profondes qui leur permettent de puiser l’eau dans le sol. D’autres plantes, comme les cactus, ont des tissus épais qui leur permettent de retenir l’eau. Les plantes du désert du Sahara sont importantes pour les animaux qui y vivent, car elles fournissent de la nourriture et de l’ombre.

 

 

6. L’Atacama, au Chili : le lieu le plus aride de la planète

Le désert de l’Atacama est un désert sec situé dans le nord du Chili. Il est considéré comme étant le désert le plus aride du monde avec des zones qui n’ont jamais reçu de précipitations. La végétation y est très rare et la faune encore plus. Cependant, ce désert fascine par sa beauté et son mystère. De nombreux touristes viennent chaque année découvrir ce lieu unique en son genre.

 

 

7. Le désert de Sonora, en Arizona : un paysage époustouflant

Le désert de Sonora est un désert aride situé dans le sud-ouest des États-Unis et du Mexique. Il s’étend sur une superficie d’environ 180 000 kilomètres carrés et est le deuxième désert le plus étendu des Amériques après le désert de Patagonie. Le désert de Sonora est composé principalement de sable, de roche et de sol dénudé. Les précipitations annuelles moyennes sont inférieures à 250 mm, ce qui en fait un désert extrêmement aride. Le désert de Sonora est caractérisé par une végétation sparse et des températures élevées qui dépassent les frontières de l’entendement. Les étés sont particulièrement chauds, avec des températures pouvant atteindre 50 °C. Les hivers sont généralement froids, avec des températures pouvant descendre jusqu’à -10 °C. Le désert de Sonora est peuplé par une variété d’animaux, y compris les lézards, les serpents, les coyotes, les oiseaux et les insectes. Les plantes qui y poussent sont généralement d’espèces xérophiles, adaptées à de faibles niveaux d’humidité. Parmi les arbres courants du désert de Sonora, on peut citer le mesquite et le chaparral. Le désert de Sonora est également le refuge du saguaro, un type de cactus unique en son genre. Le désert de Sonora a été désigné comme une zone protégée par l’UNESCO en 2011.

8. Le désert de Mojave, en Californie : le plus grand désert des États-Unis

Le désert de Mojave est un désert aride situé dans l’Ouest Américain. Il s’étend sur environ 200 000 km2 et est bordé par la chaîne de montagnes Sierra Nevada au nord, les montagnes Mohave au sud, les Grandes Plaines à l’est et la Californie du Sud à l’ouest. Le désert de Mojave est le plus grand désert d’Amérique du Nord et abrite une grande variété de plantes et d’animaux.

Le climat du désert de Mojave est extrêmement aride, avec des températures allant souvent jusqu’à 40 °C en été et parfois même jusqu’à 50 °C dans les zones les plus désertiques. Les précipitations sont rares et se font généralement sous forme de pluies orageuses d’été. Le désert de Mojave est également sujet aux tempêtes de sable fréquentes, qui peuvent rendre la visibilité quasi nulle.

Découvrez  Top 10 des Plus Belles Forêts de France

Le désert de Mojave est une région isolée et dangereuse, et il est important de se préparer correctement avant d’y entrer. Il faut s’assurer d’avoir suffisamment d’eau et de nourriture, et de connaître les dangers potentiels tels que les tempêtes de sable, les flash floods (inondations subites) et les animaux sauvages. Le désert de Mojave est un endroit magnifique mais hostile, et il faut le respecter pour pouvoir en profiter pleinement.

9. Le désert de Simpson, en Australie : un paysage à couper le souffle

Le désert de Simpson est un désert australien situé dans le nord du territoire du Queensland. Il est entouré par les déserts de Great Sandy, de Tanami et de Gibson. C’est le quatrième désert d’Australie en superficie avec une superficie d’environ 176 000 km2.

Le désert de Simpson est caractérisé par son climat aride et chaud, ses sols pauvres et ses paysages rocheux. La végétation est composée principalement de plantes xérophiles comme les arbustes et les herbes. Les animaux qui y vivent sont adaptés à ces conditions difficiles et comprennent des espèces comme le dromadaire, le kangourou rouge du désert, le lézard frénétique et le serpent à sonnette.

Le désert de Simpson est un lieu isolé et peu fréquenté par les humains. Cependant, il est parfois visité par des aventuriers et des chercheurs.

10.Le Kalahari, en Afrique du Sud : un désert fascinant et mystérieux

Le désert du Kalahari est un désert d’Afrique centrale situé dans le nord du Botswana. Il fait partie du bassin du Kalahari, qui s’étend sur une grande partie de l’Afrique australe. Le désert du Kalahari est caractérisé par son climat semi-aride et ses sols désertiques. Les précipitations annuelles moyennes sont inférieures à 250 mm. La végétation est principalement composée de buissons et d’arbustes. Le désert du Kalahari est desséché par le vent du sud-est et les nuages ​​de poussière du désert d’Angola. Le désert est parsemé de dunes de sable rouge, blanc et rose qui se déplacent lentement dans le vent. Les dunes du Kalahari sont parmi les plus grandes d’Afrique, certaines atteignant plus de 500 mètres de haut. La faune du Kalahari est composée de lions, de guépards, de girafes, d’éléphants, de rhinocéros noir, d’oryx, de dik-diks, Antilopes et d’un grand nombre d’oiseaux. Le désert du Kalahari est également une importante région d’excavation pour les chercheurs d’os de dinosaures. De nombreuses espèces de dinosaures ont été découvertes dans le désert, y compris les plus grands sauropodes jamais trouvés.

5/5 - (1 vote)

Les derniers articles écrits par Merlin :

Best-Seller du Moment

Hôtel Catalonia Royal Bavaro 5*

Offre spéciale : Au Tarif Exclusif! par nuit

A ne pas manquer

Nos dernières pépites en Afrique du Sud

Au Tarif Exclusif!
Marloth Park

Royal Kruger Nature Lodge 4*

Au Tarif Exclusif!
Hoedspruit

Lindiwe Safari Lodge 4*

Au Tarif Exclusif !
Kempton Park

African Rock Hotel & Spa 5*

Chéri fais tes valises

Jusqu'à 50€ offerts

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !