Les 8 plus beaux temples et sites Mayas du Mexique

Monuments chargés d’histoire et fascinants, les multiples temples et sites mayas situés au Mexique sont le symbole et l’héritage d’une civilisation grandiose. Aussi nombreux soient-ils, nous répondons pour vous à la question suivante : Quels sont les plus beaux temples et sites Mayas du Mexique ?

Les temples mayas du Mexique sont une source inépuisable d’inspiration pour les amateurs d’histoire, d’architecture et d’art. Ces bâtiments magnifiques témoignent de la grandeur de la civilisation maya et de son savoir-faire architectural. Les visiteurs peuvent admirer les nombreuses sculptures et peintures qui ornent les murs des temples, ainsi que leur architecture complexe. Les temples mayas sont un excellent exemple de l’art et de l’architecture du Mexique et du monde Maya et vous donnent une raison supplémentaire de partir en voyage au Mexique.

1. Chichen Itza, symbole de la civilisation Maya

Si vous cherchez à découvrir certaines des ruines antiques les plus impressionnantes du monde, une visite à Chichen Itza s’impose. Ce site archéologique renommé est considéré comme une merveille du monde. Il est situé dans la péninsule du Yucatan au Mexique et était autrefois l’une des plus grandes cités mayas. Une visite à Chichen Itza vous permet d’explorer les vestiges de cette incroyable civilisation et d’en apprendre davantage sur sa riche histoire.

Lorsque vous planifiez votre visite sur le site maya de Chichen Itza, il y a quelques points à garder à l’esprit. Tout d’abord, le site est extrêmement vaste et son exploration complète peut prendre plusieurs heures. Veillez à porter des chaussures confortables et à emporter beaucoup d’eau, car il peut faire assez chaud pendant la journée. Un certain nombre de sociétés de tourisme proposent des visites guidées du site, ce qui peut être un excellent moyen d’en apprendre davantage sur son histoire et de voir les points les plus importants.

Que vous soyez un passionné d’histoire ou que vous cherchiez simplement à découvrir certaines des ruines les plus incroyables du monde, une visite à Chichen Itza sera certainement une expérience inoubliable.

 

 

2. Le Temple Maya d’Uxmal

Le Temple d’Uxmal est un site archéologique maya situé dans le Yucatán, au Mexique. Il est composé de plusieurs bâtiments, dont le plus célèbre est la Pyramide du Magicien. Le site a été déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996.

Le temple principal, appelé la Casa del Adivino, est une pyramide à cinq niveaux surmontée d’un sanctuaire. La façade est ornée de chaque côté par un bas-relief représentant un serpent à plumes, un symbole important de la religion maya.

La Casa del Gobernador est le second bâtiment le plus important du site. Il s’agit d’un complexe à plusieurs étages composé de plusieurs cours et chambres. La façade est ornée de niches contenant des statuettes représentant des personnages importants, probablement des ancêtres du peuple Maya.

Le site d’Uxmal comprend également plusieurs autres bâtiments, dont la Casa de las Palomas, une construction en forme de tour à plusieurs étages, et le Jardín de las Palomas, un jardin orné de sculptures représentant des oiseaux.

Le site d’Uxmal est ouvert tous les jours de 8h à 17h. Les visiteurs peuvent explorer le site en suivant les sentiers aménagés entre les différents bâtiments, et il est également possible de monter au sommet de certains des temples pour admirer la vue. Il y a plusieurs restaurants et boutiques à proximité du site, où il est possible de se restaurer et d’acheter des souvenirs de voyage.

3. Le Temple Maya de Muyil

Le temple Maya de Muyil se trouve à proximité du site archéologique de Tulum, dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Il s’agit d’un important site historique et culturel, car il est l’un des rares temples mayas encore en bon état de conservation. Les visiteurs peuvent admirer les magnifiques fresques et stucs décoratifs à l’intérieur du temple, qui datent du 8ème siècle après JC. De plus, le temple est entouré d’un magnifique jardin tropical, ce qui en fait un endroit agréable et reposant à visiter.

Pour se rendre au temple Maya de Muyil, il suffit de prendre la route qui part du site archéologique de Tulum et de suivre les panneaux indicateurs. Le temple se trouve à environ 15 minutes de route du site archéologique. Il y a un parking gratuit à proximité du temple, ce qui est pratique pour les visiteurs qui arrivent en voiture. De plus, il y a des toilettes et un café à proximité du temple, ce qui est toujours appréciable lorsque l’on visite un site touristique.

 

 

4. Le site Maya de Tulum

Le site Maya de Tulum se situe dans la partie sud du Mexique, sur la Riviera Maya. C’est l’un des sites mayas les plus visités et cela s’explique par sa situation géographique exceptionnelle : le site est entouré par la mer des Caraïbes et offre une vue imprenable sur les plages de sable blanc et les eaux turquoise qui font la renommée de cette région. De plus, le site de Tulum est relativement bien conservé et permet aux visiteurs de se rendre compte à quel point les Mayas étaient avancés pour leur époque.

Pour se rendre au site Maya de Tulum, il y a plusieurs possibilités. La première est de prendre un bus ou un taxi depuis la ville de Cancun. Cela prendra environ 1h30-2h et coûtera entre 15 et 30 euros. Il est également possible de louer une voiture pour se rendre au site, ce qui peut être plus pratique si vous souhaitez explorer d’autres sites mayas environnants comme Chichen Itza ou Coba. Enfin, il existe des excursions organisées depuis Cancun ou d’autres villes de la Riviera Maya, ce qui peut être une solution idéale si vous ne souhaitez pas vous soucier du transport. Ces excursions comprennent généralement le transport aller-retour, ainsi qu’une visite guidée du site.

Le site Maya de Tulum est ouvert tous les jours de 8h à 17h, et il est recommandé d’arriver tôt pour éviter la foule. Il faut compter environ 2h pour visiter le site complètement. Il y a plusieurs restaurants et boutiques à proximité du site, ce qui est pratique si vous avez faim ou soif après votre visite. Si vous souhaitez profiter de la plage, sachez qu’il y a plusieurs plages publiques accessibles depuis le site maya. La plage la plus proche se situe à environ 5 minutes de marche.

En résumé, le site Maya de Tulum est un incontournable lors d’un voyage dans la Riviera Maya. Il est facilement accessible et offre une multitude d’activités à faire une fois sur place.

5. Les ruines Mayas de Palenque

Si vous souhaitez découvrir les vestiges de la civilisation maya, Palenque est un site incontournable. Situé dans la forêt tropicale du sud-est du Mexique, ce complexe architectural compte parmi les plus beaux exemples de l’art maya. Les ruines de Palenque sont également célèbres pour leurs inscriptions hiéroglyphiques, qui ont permis aux archéologues d’en apprendre plus sur la culture maya.

Aujourd’hui, les ruines de Palenque sont ouvertes au public et il est possible de les visiter en suivant un circuit organisé. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’histoire de ce site, n’hésitez pas à faire une visite guidée. Les guides professionnels du site pourront vous en apprendre plus sur les différents édifices et leurs significations.

 

 

6. Le site Maya de Calakmul

Le site Maya de Calakmul est une ancienne cité maya située dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. La cité était autrefois un centre important de la civilisation maya et a été abandonnée au début du XIXe siècle. Aujourd’hui, le site est un monument historique classé par l’UNESCO et est ouvert au public.

Calakmul était une des deux grandes cités de la civilisation maya avec sa rivale, Copán. La cité était célèbre pour ses grandes pyramides et ses temples. La plus grande des pyramides est le temple principal, qui est le deuxième plus haut temple pré-colombien d’Amérique du Sud. Les autres monuments notables comprennent le temple de l’Observatoire, le temple du Jaguar et le temple du Serpent.

Le site a été abandonné au début du XIXe siècle, probablement en raison de la guerre civile qui a éclaté entre les cités rivales de Calakmul et Copán. La cité a été redécouverte au milieu du XXe siècle et des fouilles ont été entreprises pour en apprendre davantage sur son histoire.

7. La Cité Maya de Cobá

Le site Maya de Cobá se situe dans l’État mexicain du Quintana Roo, à environ 100 kilomètres au nord-est de la ville de Tulum. Il s’agit d’un des sites les plus importants et les mieux conservés du Yucatán.

La civilisation maya a atteint son apogée entre le VIIIe et le Xe siècle de notre ère. Cobá était alors une grande cité-État avec une population estimée à 50 000 habitants. La zone urbaine s’étendait sur plus de 30 kilomètres carrés et était entourée de champs cultivés.

Le site de Cobá comprend plusieurs pyramides, des temples, des tombes et un vaste réseau de chemins pavés qui reliaient les différentes parties de la cité. La plus grande pyramide, située au centre du site, s’élève à 42 mètres et compte 120 marches. On y accède par une longue rampe en pierre.

La civilisation maya a disparu au XIIIe siècle, probablement à cause de l’arrivée des Espagnols et de la propagation des maladies européennes. Cobá a été abandonné et les vestiges de la cité ont été lentement recouverts par la jungle.

Le site de Cobá a été redécouvert au XIXe siècle par les archéologues et les explorateurs. Les premières fouilles systématiques ont eu lieu dans les années 1930. Aujourd’hui, le site est ouvert au public et il est possible de visiter les différents monuments.

 

 

8. Le site Maya d’Ek-Balam

Le site Maya d’Ek-Balam est une ancienne cité maya située dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. Ek-Balam signifie «oiseau noir» en maya et la cité était peuplée entre les VIIe et Xe siècles de notre ère. La cité a été abandonnée vers le milieu du Xe siècle et n’a été redécouverte que dans les années 1980. Le site est maintenant ouvert aux visiteurs et il est possible de voir les ruines de la cité, y compris les pyramides et les temples.

Ek-Balam était une cité prospère et elle a atteint son apogée entre les VIIIe et Xe siècles de notre ère. La cité était située dans une région riche en ressources et elle contrôlait un important itinéraire commercial. La cité était également connue pour ses artisans qui produisaient de beaux objets en jade, en turquoise et en obsidienne. Les ruines de la cité montrent que Ek-Balam était une cité importante et riche.

Les ruines de la cité d’Ek-Balam sont situées à environ 30 kilomètres au nord de la ville de Valladolid, dans la péninsule du Yucatán. Le site est ouvert tous les jours de 8h30 à 17h00. Il y a un certain nombre de manières différentes de visiter le site, mais il est recommandé de prendre un guide pour vous aider à comprendre ce que vous voyez. Il y a des guides disponibles à l’entrée du site.

Lorsque vous visitez Ek-Balam, vous pouvez voir les ruines de la cité, y compris les pyramides et les temples. La pyramide principale de la cité, appelée «La Puerta del Cielo», est située au centre du site. Elle mesure environ 30 mètres de haut et elle est entourée par une couronne de jaguars sculptés. Les jaguars étaient considérés comme des animaux sacrés par les Mayas et ils étaient associés à la royauté.

La couronne de jaguars est un des éléments les plus intéressants du site d’Ek-Balam. Elle est composée de 28 jaguars sculptés, chacun mesurant environ 2 mètres de haut. Les jaguars sont disposés en cercle autour de la pyramide et ils semblent regarder vers le haut. On ne sait pas exactement à quoi servait cette couronne, mais on pense qu’elle était liée aux cérémonies royales qui avaient lieu sur la pyramide.

Le site d’Ek-Balam est un endroit intéressant à visiter pour les amateurs d’histoire et de culture maya. Les ruines de la cité sont bien préservées et il y a beaucoup à voir. Si vous êtes intéressés par l’histoire et la culture maya, le site d’Ek-Balam est certainement un endroit que vous devriez visiter.

Découvrir les sites Mayas du Mexique en vidéo :

5/5 - (2 votes)

Nos dernières offres à prix imbattables

Chéri fais tes valises

Jusqu'à 50€ offerts

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !