Cheri fais tes valises by VPG

Magazine Voyage

>

>

>

Que voir à Dijon : La ville de la moutarde et du vin

Que voir à Dijon en 2022 ? Les meilleurs bons plans

Quelles sont les meilleures choses à voir et à faire sur Dijon, cette ville qui fait tant parler

Les meilleures activités à faire à DIjon

Dijon est la capitale de la région Bourgogne-Franche-Comté et l’une des plus importantes régions viticoles du pays. Elle est également connue pour sa production de moutarde, en plus de ses vins (vous avez probablement entendu parler de la moutarde de Dijon). Nous allons vous dire ce qu’il faut visiter à Dijon et quelles sont ses principales attractions dans ce billet.

Elle a été la capitale d’un grand duché européen tout au long du Moyen Âge, et aujourd’hui, Dijon est une ville riche en art et en histoire. Elle abrite une architecture importante, des musées, une université réputée et une vie culturelle dynamique, ce qui lui a valu le titre de Ville d’art et d’histoire décerné par les autorités gauloises en 2008.

Lorsque le roi de France François Ier vint à Dijon, la légende raconte qu’il fut subjugué par la splendeur de la ville et s’exclama : “Quelle ville magnifique, c’est la ville aux cent clochers !” Malgré la perte de plusieurs de ses clochers au fil du temps, la ville conserve sa dignité et son charme.

Avec l’entrée du Parlement au XVIe siècle, un nombre considérable de manoirs ont été érigés, représentant l’histoire architecturale la plus notable de Dijon. Son charmant noyau historique est entièrement interdit à la circulation automobile, ce qui permet aux touristes de le découvrir gratuitement dans de petits minibus électriques. De nombreuses structures sont en bois et présentent des tuiles vernissées caractéristiques. Préparez-vous à une merveilleuse randonnée car le paysage est à couper le souffle.

Que faut-il voir à Dijon ?

Que voir à Dijon

Dijon vous enchantera dès votre arrivée. Le centre est assez plat, ce qui rend les déplacements très simples et ne demande que peu d’efforts physiques.

Vous pouvez obtenir un dépliant dans votre langue auprès de l’office du tourisme de Dijon, intitulé Le Tour de la chouette, qui vous servira de guide pour explorer facilement le cœur de la ville. Quelle est l’origine de ce nom ? La chouette est une figurine en pierre que l’on peut voir sur la façade de l’église Notre-Dame et qui est considérée comme un porte-bonheur depuis des siècles. La chouette est devenue un symbole de la ville, et elle est utilisée pour désigner les 22 sections du parcours touristique du centre ancien.

Porte Guillaume

La porte de guillaume à Dijon

Elle date du XVIIIe siècle et représente l’entrée du cœur historique de Dijon. Cette porte faisait autrefois partie du périmètre des fortifications de la ville. Les murs ont été démantelés à la fin du XIXe siècle, mais l’arc est resté comme une pièce architecturale isolée.

Après avoir passé la porte, vous accéderez au principal axe commercial de Dijon par la rue de la Liberté. En marchant le long de cette voie, vous arriverez au cœur historique de Dijon, la place de la Liberté.

La façade ronde de la place de la Libération, de style néoclassique, est flanquée de grands bâtiments et de restaurants avec des terrasses où vous pourrez vous détendre et manger et boire n’importe quoi. Le Palais des Ducs et des États de Bourgogne, qui abrite actuellement l’hôtel de ville et l’un des musées les plus importants de France, est situé sur la place.

Découvrez  Les 10 plus beaux endroits des Cyclades à visiter absolument

Le palais des ducs

Le palais des ducs

Cette structure massive est un symbole de Dijon. L’histoire de cette structure est longue et fascinante. Le premier duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, a choisi ce palais comme siège du duché en 1366. À partir du XVIe siècle, lorsque les États français ont été formés, une période de réforme a commencé, entraînant l’érection d’un nouvel édifice devant la façade de l’ancien palais. Mansart, l’architecte de Versailles, a conçu le palais, qui a été érigé par son disciple, Robert de Cotte, en 1701.

Vous ne pouvez pas manquer le Musée des Beaux-Arts, qui se trouve maintenant à l’intérieur (il est également gratuit). On y trouve les tombeaux de Philippe II de Bourgogne et de Jean Ier (dit Jean sans Peur). Vous pourrez également admirer la plus importante collection de primitifs allemands et suisses, ainsi que des tableaux français de peintres du règne de Louis XIV. Vous pourrez même, si vous le souhaitez, vous rendre dans les cuisines ducales historiques.

Tour Philippe le Bon

Le meilleur moyen d’avoir une vue panoramique magnifique sur toute la ville de Dijon et ses environs est de gravir les 316 marches qui mènent au sommet de la tour.

La majestueuse tour de style gothique, connue sous le nom de Tour Philippe le Bon, se trouve à proximité du Palais des Ducs et constitue le point culminant de la ville (elle mesure environ 46 mètres). Elle a été érigée sur la base d’une des tours de la première enceinte qui englobait Dijon au XVe siècle par un architecte lyonnais nommé Jean Poncelet. L’endroit revêtait alors une grande importance symbolique, car il reflétait la suprématie des ducs de Bourgogne.

Une visite guidée de 45 minutes du site (en français ou en anglais) permet de découvrir l’ensemble de la construction, l’expérience culminant au sommet de la tour. La rue Chaudronnerie se trouve à côté de la Tour, et au-dessus d’elle se trouve la Maison des Cariatides, un autre édifice emblématique de la ville.

Continuez à descendre la rue de Palais (qui commence à la place de la Libération) jusqu’à ce que vous atteigniez le Palais de Justice, qui était autrefois le siège du Parlement bourguignon et qui est aujourd’hui la Cour d’appel de Dijon. L’image nue du roi de France qui décore l’entrée du Palais et dont la tête est baissée en signe de respect pour le Parlement est un élément caractéristique du quartier.

La cathédrale Notre-Dame

C’est la partie la plus importante de la ville de Dijon et l’endroit où se trouve la sculpture de la chouette mentionnée plus haut (la légende veut que si vous la touchez de la main gauche, elle vous portera chance). C’est une autre attraction incontournable de Dijon.

L’église Notre-Dame présente un extérieur inhabituel, avec de belles colonnes qui ressemblent au Duomo de Pise. Les gargouilles, qui représentent des humains, des démons et des animaux, sont sans doute l’élément le plus distinctif de la façade. Seules quelques-unes des figures originales du XIIIe siècle existent encore aujourd’hui, tandis que d’autres ont été sculptées sur l’église au XIXe siècle. Un autre emblème de l’église est le Jacquemart. Il s’agit d’une étrange horloge composée de quatre automates qui utilisent leurs marteaux pour frapper les cloches.

Découvrez  Les 10 choses incontournables du Sénégal à visiter absolument

Vous pouvez vous promener autour de la cathédrale, qui est bordée de rues piétonnes comme la rue des Forges. Parmi les bâtiments les plus remarquables de ce boulevard pittoresque, citons la Maison Maillard, l’Hôtel Chambellan, l’Hôtel Auriot et l’Hôtel Morel-Sauvegrain.

L’une des plus belles choses à voir à Dijon est l’église Saint Michel

Eglise saint michel dijon

L’église Saint Michel est sans aucun doute l’une des plus belles curiosités de Dijon. C’est la seule église de la ville qui n’a pas été détruite pendant la Révolution. La façade et l’intérieur du temple sont un mélange de styles architecturaux, avec des éléments gothiques et Renaissance qui ressortent. Les deux tours, quant à elles, sont de style néoclassique.

L’église de San Miguel était à l’origine une modeste église en bois qui ne pouvait accueillir tous les dévots. Par conséquent, elle a été démolie et reconstruite avec une église plus grande consacrée par l’évêque de Lambers en 1020. Garnier de Mailly a fondé le temple, et ses ossements ont été enterrés dans la cathédrale après sa mort en 1051. À l’intérieur, une esquisse datant de la fin du XVe siècle montre l’aspect du temple à l’époque.

L’église, qui était à nouveau trop petite, a été agrandie en 1497 pour accueillir une plus grande congrégation. Enfin, l’évêque de Tonnerre, Philibert de Beaujeu, la dédicace le 29 juillet 1529. Ce n’est qu’en 1667, après l’achèvement de la façade principale, qu’elle reçoit sa structure actuelle.

Faire un musée à Dijon

C’est le lieu idéal pour les amateurs d’art moderne. Ce musée est ouvert depuis 35 ans et a été désigné comme centre d’art en 1982. Sa mission est de créer et de montrer des œuvres d’art moderne, ainsi que de promouvoir, diffuser et éduquer les gens sur l’art en tant que mode de pensée.

Des œuvres d’artistes tels que Lily van der Stokker, Jean-Luc Godard, François Pompon, Rachel Feinstein, Cindy Sherman, Christian Boltanski et Yang Pei Ming y sont exposées.

Jardin botanique d’Arquebuse

Le jardin botannique à Dijon

Une visite des espaces verts de la ville s’impose, et le Jardin botanique est l’endroit idéal. Il s’étend sur 5 hectares et est contrôlé par la municipalité de Dijon. Il dispose également d’une roseraie, d’un musée d’histoire naturelle et d’ethnologie et d’un planétarium, de quoi faire le plein d’activités.

Le jardin compte environ 4 000 espèces végétales, dont la majorité est originaire de Bourgogne. Les plantes ornementales, les fleurs de Bourgogne, la flore originaire de France et plus de 1 100 types de plantes du monde entier font partie des nombreux points forts de la collection. Une collection de plantes comestibles, une serre avec des plantes succulentes, carnivores, tropicales et méditerranéennes, un herbier avec plus d’espèces et une école de botanique sont également présentés.

Maison Milliere

La Maison Milliere, un manoir médiéval construit en 1482, est une autre attraction de Dijon. Elle est devenue une autre vue célèbre de la ville, avec une belle façade faite de colombages et de briques émaillées. C’est une représentation fidèle de l’architecture typique de l’époque et un symbole de la ville. Une entreprise artisanale se trouve au rez-de-chaussée, tandis que la résidence de l’artisan Jean François se trouve au dernier étage (propriétaire actuel).

Marché des Halles

C’est le principal marché de la ville et un autre site que nous mettons en avant dans ce guide de voyage de Dijon. Il se trouve près de la rue de la Liberté et a été érigé sur le site d’un ancien couvent jacobin, qui avait un marché dans son cloître. Il présente une construction métallique typique des marchés du début du XXe siècle, et de nombreux architectes, dont l’ingénieur civil Gustave Eiffel, ont participé au concours de conception.

Découvrez  Top 7 des meilleurs quartiers à New York

Les mardis, jeudis, vendredis et samedis sont les jours à privilégier pour se rendre au marché. Le dimanche, pendant la haute saison, l’endroit est bondé de gens qui prennent le traditionnel brunch.

Gastronomie et route des vins à Dijon : un incontournable

Gastronomie à Dijon

Un guide complet des choses à voir à Dijon doit inclure sa délicieuse cuisine. Dijon est célèbre pour sa cuisine de qualité et pour être la porte d’entrée des vignobles les plus réputés de France. Un autre site incontournable de Dijon est le célèbre chemin des vins connu sous le nom de “Route des Grands Crus”. La ville est surnommée les “Champs-Elysées de Bourgogne” en raison de l’importance de sa route des vins.

Saviez-vous que les vins de Bourgogne ne représentent que 3 % de la production totale de vin en France ? C’est dire l’importance de l’activité viticole du pays. Les vins de cette région ont été élaborés au fil du temps et sont produits depuis plus de 2000 ans.

La Route des Grands Vins relie plus de 30 villes viticoles de la région Dijon-Bourgogne, dont Gevrey-Chambertin, Morey St Denis, Vosne-Romanée et Chambolle-Musign. Ce voyage sera une expérience unique pour les amateurs de vin, ainsi qu’une occasion de voir des paysages spectaculaires parsemés de magnifiques châteaux. Vous pourrez vous déplacer en voiture ou à vélo à travers de paisibles rues de campagne, en vous arrêtant dans tous les domaines viticoles de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune, célèbres pour leurs cépages Pinot Noir et Chardonnay.

=> Si vous souhaitez connaître la spécialité culinaire d’autres villes, lisez cet article !

Où pouvez-vous manger et déguster des vins de Bourgogne réputés ?

Boire du vin de bourgogne

Le bar à vins Dr Wine, situé dans un manoir du XVIIe siècle surplombant l’église Notre-Dame, est un endroit idéal pour déguster certains des meilleurs vins de Bourgogne. Vous pourrez y déguster une partie de la cuisine locale tout en sirotant un bon vin. Si vous ne savez pas quoi prendre, essayez les œufs de Meurette, qui sont l’un des plats les plus célèbres de la région (il s’agit d’œufs servis sur du pain à l’ail grillé, accompagnés d’une sauce au vin rouge, de lardons, d’oignons et d’échalotes).

À Dijon, que peut-on manger d’autre ? Lors de votre visite dans le vieux centre, ne manquez pas de vous arrêter à la Maison Mulot & Petitjean, une entreprise familiale fondée en 1796 et dédiée à la création de pain d’épices, l’une des marchandises les plus célèbres de Dijon.

Et si vous voulez goûter à la célèbre moutarde de Dijon, vous pouvez le faire dans des endroits comme Millet, qui propose un grand choix de moutardes.

Comme vous pouvez le constater, Dijon a tout pour plaire : histoire, culture et gastronomie, alors n’hésitez pas à en faire votre prochaine destination de vacances. Nous espérons que vous avez aimé notre guide de ce qu’il faut voir à Dijon et que vous continuerez à nous rejoindre lorsque nous vous montrerons les prochains endroits que nous avons à vous proposer.

5/5 - (2 votes)

Les derniers articles écrits par Merlin :

Best-Seller du Moment

Sowell Hôtels Le Parc & Spa 4* à Serre Chevalier

Offre spéciale : Au Tarif Exclusif ! par nuit

A ne pas manquer

Nos dernières pépites en France

Chéri fais tes valises

Jusqu'à 50€ offerts

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !